1 000 euros pour les jeunes pros : un rattrapage en trompe-l'œil de la réforme des APL

·1 min de lecture

Emmanuelle Wargon a annoncé ce lundi 15 février 2021 la mise en place d’une aide de 1 000 euros à destination des actifs de moins de 25 ans qui s’installent dans un nouveau logement. Un " coup de pouce " financé par Action Logement qui ne compensera pas la baisse d’APL subie par ces mêmes jeunes.

Ce lundi 15 février 2021, la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon a annoncé sur LCI la mise en place d’" une aide à l’installation des jeunes actifs ". Cette aide à l'emménagement de 1000 euros versée une seule fois aux jeunes actifs est présentée comme " un petit coup de pouce ", mais intervient alors que cette catégorie est justement lésée par la réforme des APL. Et surtout, elle est versée par Action Logement, donc ne coûtera pas un centime à l’Etat.Tous les critères pour demander l'aidePour recevoir cette aide il faut avoir moins de 25 ans, avoir signé son contrat en CDD, en CDI ou en intérim depuis moins de 18 mois, et emménager au cours de cette période dans un nouveau logement locatif. Seule exception : les étudiants en apprentissage pourront la toucher sans limite d’âge s’ils remplissent les autres conditions. Enfin, il faut gagner entre 0,3 et 1,1 SMIC pour prétendre à cette prime, soit 1 354 euros nets mensuels au maximum.La prime pourra être demandée dès ce jeudi 18 février sur le site d’Action Logement. Selon Action Logement, les apprentis peuvent la cumuler avec l’aide " mobili-jeune ". Elle est également cumulable avec la garantie Visale et...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Canal +, CNews, Europe 1... Ce que cache l'appétit de médias de Vincent Bolloré

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

La ferme des 1 000 vaches va disparaître

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

Chroniqueuse sur Europe 1, la belle-fille d'Emmanuel Macron en service après-vente "philosophique" du couvre-feu