Lors d’une conférence de presse ce mercredi, le ministre de l'Intérieur a “rappelé” que les journalistes désireux de couvrir une manifestation “d[evaient] se rapprocher des autorités” pour le faire sans risquer d’être interpellé. Mais rien dans la loi ne les y oblige.