Un protocole jugé tardif, des moyens humains qui manquent… Dans nombre d'établissements scolaires, les équipes ont dû prendre les devants pour établir leurs propres règles sanitaire face au covid-19.