Née par hasard en Algérie française, l’écrivaine Béatrice Commengé remonte le temps de son histoire familiale et celle de l’Algérie des colons dans un livre subtil et émouvant.