Voilà que pour restaurer l'autocensure de la liberté d'expression on cite la lettre que Jules Ferry, ministre, adresse aux instituteurs le 17 novembre 1883. Des recommandations sur la façon de dispenser l'enseignement moral et civique y sont faites. Jules Ferry a-t-il raison ? L'analyse d'Henri Pena-Ruiz, auteur du Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon).