Agrégée en philosophie, essayiste, militante laïque et féministe, Nadia Geerts nous offre désormais chaque semaine son regard depuis la Belgique. C’est "L’œil de Marianneke", la "petite Marianne" en bruxellois.