Pas un homme politique qui ne se réclame aujourd’hui du Général, dont on célébrera le 9 novembre le cinquantième anniversaire de la disparition. Mais certains feraient mieux de quitter les rangs…