Ghaleb Bencheikh, le président de la Fondation de l’Islam de France, multiplie les accusations contre l’imam Hassen Chalghoumi à un moment où ce religieux républicain est menacé de mort.