Malgré les réussites militaires françaises au Mali, la situation reste figée. Les discussions entre le pouvoir malien et certains groupes djihadistes sont de plus en plus fréquentes pour trouver une solution au bourbier. Officiellement, la France les condamne. Officieusement, elle ne s'y oppose plus.