Emmanuel Macron a promis d'agir pour relocaliser la production sanitaire, la crise du Covid-19 ayant révélé la dépendance française aux fournisseurs internationaux. Mais des mesures fortes se font attendre, alors que l'exécutif a refusé de nationaliser plusieurs sites industriels menacés.