Les réseaux sociaux, un sujet médiologique par excellence. Paul Soriano s'attelle à une défense en règle de ces derniers : "Sans eux, le pouvoir se croit tout permis, et devient fou…".