Pour compenser le manque de place dans les hôpitaux depuis la reprise de la contamination, les autorités sanitaires enrôlent les hôteliers. Un accord entre la fédération des hôtels italiens et les régions permet de réquisitionner les structures moyennant une indemnisation pour les exploitants.