Le programme économique du futur Président des États-Unis ressemble comme deux gouttes d’eau à celui du candidat socialiste en 2012. L’un comme l’autre misent tout sur la fiscalité. Sans toucher à la racine des problèmes.