Contrairement à la France, la Belgique a décidé de laisser ses librairies ouvertes pendant le confinement. Après un printemps difficile, les gérants sont soulagés mais les clients ne se précipitent pas encore dans les rayons.