Avec la crise sanitaire, l'État social et l'État bureaucratique ont fini de dévorer l'État régalien, réduit à interdire et à réglementer. Il est temps que le gouvernement se soucie de la cité et des hommes qui l'habitent, explique Jean-Thomas Lesueur.