"On ne peut à longueur de temps répéter que l’Ecole est le pilier de la République, de la laïcité, et accepter de mettre entre parenthèses ce qui est sa raison d’être", argumente Jean-Yves Chevalier, professeur de mathématiques en classe préparatoire au lycée Henri-IV (Paris).