Une élection serrée, des demandes de recomptage de voix, l’invocation de la Cour Suprême… le dépouillement troublé que connaissent les États-Unis depuis ce 4 novembre rappelle celui de l’an 2000, où la Cour Suprême avait tranché en faveur de George W. Bush contre Al Gore sans grande certitude du résultat réel. Retour sur un précédent qui trotte dans les mémoires américaines.