Malgré les clichés sur Boris Johnson, rien ne s’oppose aux bonnes relations entre le futur locataire de la Maison blanche et lui.