En ces temps où l’inutile est plus que jamais indispensable, le “Dictionnaire amoureux de l’inutile”, publié par Morel père et fils, est une bouée de sauvetage. La moustache de Jean Rochefort, le sexe, Strasbourg… en 528 pages et 270 entrées, un concentré de poésie.