En conditionnant sa candidature à une “investiture populaire” de 150.000 citoyens, Jean-Luc Mélenchon entend démontrer sa force et défendre sa vision de la démocratie française. Mais il ne prend pas de grands risques, tant la plate-forme numérique “Nous sommes pour” est permissive.