Des habitants exaspérés par le va-et-vient des camions. La logistique Amazon et ses 200 chauffeurs livreurs devient un enjeu politique à la mairie.