Lundi, deux commissions du Parlement européen ont adopté les modalités du fonds de relance de l'UE, votant un seuil de 40 % de dépenses en faveur du climat et de la biodiversité. Mais cela, sans exclure les subventions pour les énergies fossiles…