Le nouveau confinement – en attendant le suivant ? – entérine une tendance lourde de la mode actuelle : le renoncement aux tenues de ville, statutaires, rigides, qui serrent aux cuisses ou au bide, au profit du vêtement d’intérieur flou, doux, mou, porté dedans ou dehors. Vieux bébés en survêtements et beautés languides en pyjamas précieux prolifèrent.