Hashim Thaçi a démissionné jeudi, dès la confirmation de son inculpation pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité par les Chambres spécialisées. Il a passé sa première nuit en prison en banlieue de La Haye, où il sera jugé.