Des politiques aux journalistes, des scientifiques aux professeurs, les détenteurs traditionnels du discours public ont chuté de leur piédestal. Panorama d’un effondrement.