Pour le député du Val-d’Oise, la polygamie relève simplement d'un "mode de vie différent", et il faut donc s'en accommoder. À quand la suite ?