Parité absolue assurée au sein des 164 membres de l’Académie des Césars, volonté affichée d’arrêter le sexisme dans l’institution, éviction des 18 « membres de droit » tel Roman Polanski accusé de viol, la nouvelle direction vient de parachever « son premier objectif de rénovation ». Changement nécessaire ou intimidation réussie ?