Témoin de la vie des juifs dans le Maroc rural des années 1930, le peintre Jean Besancenot les a photographiés, immortalisant un monde aujourd’hui disparu. Le musée d’Art et d’Histoire du judaïsme (Mahj) expose ses images méconnues.