Pour le philosophe Henri Peña-Ruiz, non seulement la nation est à distinguer du nationalisme, mais elle peut constituer le socle d’un projet politique progressiste, écologique et social.