Dans son dernier ouvrage, la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury s’attaque à quelque chose qui mine nos sociétés : le ressentiment.