“Si je suis élue, mon mari sera”.... La réponse cash d'Anne Hidalgo sur son époux Jean-Marc Germain

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Anne Hidalgo était invitée dans le 8h30 sur France info ce 25 octobre dans le cadre des "Matins présidentiels", ce qui lui a donné l'occasion de répondre à quelques questions comme le rapporte Télé Loisirs. Officiellement candidate à l'élection présidentielle de 2022 depuis le 12 septembre, la membre du parti socialiste et maire de Paris a poussé un petit coup de gueule sur un aspect selon elle sexiste qui revient souvent lorsqu'une femme se présente aux élections présidentielles. Lorsque la journaliste Salhia Brakhlia lui a demandé ce que compte faire son compagnon Jean-Marc Germain - récemment victime d'une agression - si elle est élue présidente et que Marc Fauvelle a surenchéri en demandant s'il faura l'appeler "premier homme de France", Anne Hidalgo avait déjà une réponse claire à donner.

"Vous voyez, c'est quand même une question ! Eh bien il vivra sa vie, sa vie professionnelle. Je suis toujours très choquée... Il fera ce qu'il souhaite faire et je ne considère pas que l'élection présidentielle, c'est un couple qu'on porte au pouvoir". L'actuelle maire de Paris a également dénoncé cette vision sexiste des choses. "On est dans des représentations qui sont quand même encore assez sexistes, disons les choses telles qu'elles sont. Pour moi l'élection présidentielle, c'est l'élection d'un homme ou d'une femme, pas d'un couple. Son mari ou sa femme doit pouvoir mener sa vie librement. Bien sûr qu'il y a un impact sur toute une famille (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

“Il y a toujours des fantasmes” : la mise au point de Brigitte Macron sur son influence à l'Elysée
Eric Zemmour : cette proposition osée du candidat qui va faire parler
“En cas de second tour Zemmour-Mélenchon, je voterai pour…” : le contenu étonnant du texto d'Eric Naulleau
“Non, il est décédé” : François Hollande corrige en direct la grosse bourde d'une journaliste de RTL
Eric Zemmour à Drancy : sa rencontre avec une femme voilée a-t-elle été orchestrée ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles