Les îles Fidji bloquent un méga yacht russe se trouvant dans leurs eaux

·1 min de lecture
© VALERY HACHE / AFP

Les autorités fidjiennes ont demandé mardi d'empêcher un super-yacht, qui appartiendrait à un oligarque russe, de quitter leurs eaux à la demande des États-Unis, dans le cadre des sanctions contre la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine . Un lien a été établi par des sites spécialisés entre ce yacht et l'oligarque russe Souleïman Kerimov, qui fait l'objet de sanctions de la part des États-Unis et de l'Union européenne . Le procureur général fidjien a déposé une demande auprès de la Haute Cour afin que l'Amadea, qui a accosté à Lautoka (ouest) la semaine dernière sans avoir obtenu le feu vert des douaniers, soit immobilisé.

Un yacht sous l'œil des autorités américaines

Selon cette requête, ce yacht ne doit "pas pouvoir quitter les eaux fidjiennes" en attendant les mandats de saisie des autorités locales et américaines. La police cherche à établir si la règlementation douanière et en matière d'immigration a été enfreinte, ou encore si le yacht a servi dans d'éventuelles affaires de trafic drogue, d'armes ou de blanchiment d'argent. L'Amadea est estimé à 325 millions de dollars, selon le site spécialisé superyachtfan.com, qui recense les navires de luxe.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Plusieurs sites de suivi des yachts mentionnent Souleïman Kerimov comme propriétaire de l'Amadea, mais cette information n'a pas pu être confirmée de manière indépendante.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles