Île de Pâques : la tradition en héritage

Sur l’île de Pâques (Chili), selon la légende, tout aurait commencé sur la plage Anakena. C’est là que le premier explorateur et roi polynésien aurait débarqué avec sa famille, vers 900 après Jésus-Christ. Le site est très fréquenté par les locaux comme pour les touristes. "On a juste envie de se baigner, avec le beau soleil qu’il fait. Mais on va continuer à visiter les statues", explique une touriste. Sur cette plage, les moai sont les mieux préservés de l’île. Coiffés d’un chapeau, ils pèsent 5 tonnes en moyenne et font près d’un mètre et demi de haut. Un chapeau de pierre pour les moai Comment sont-ils hissés ? Selon certains archéologues, une rampe formée de cailloux est érigée face aux moai. La coiffe est tractée par deux groupes d’hommes puis installée au sommet de la statue. Elle est ensuite retaillée jusqu’à obtenir sa forme définitive. Des géants qui ne cessent d’étonner. "Le fait de les voir avec des chapeaux et des profils différents, cela m’a surpris", confie un autre touriste.