Île-de-France: un gendarme raconte comment il a aidé une femme à accoucher sur l'A3

·2 min de lecture
Dylan Lelièvre, gendarme de 27 ans, a fait accoucher une femme sur l'autoroute A3;  - AFP
Dylan Lelièvre, gendarme de 27 ans, a fait accoucher une femme sur l'autoroute A3; - AFP

C'est une arrivée au monde pour le moins mouvementée. Dylan, jeune gendarme de 27 ans basé à Drancy, est en patrouille ce matin du 13 avril sur l'autoroute A3, particulièrement embouteillée ce jour-là. Puis, tout à coup, une voiture s'arrête à hauteur du membre des forces de l'ordre:

"Le conducteur faisait de grands gestes. Il me demande de l'escorter jusqu'à l'hôpital. A ses côtés, sa femme Nisrine vient de perdre les eaux" relate Dylan dans les colonnes du Parisien, qui dévoile cette histoire ce vendredi.

Nisrine, ainsi que s'appelle la mère de l'enfant, est sur le point d'accoucher. Problème: impossible de se frayer un chemin dans les bouchons. Dylan, qui est aussi pompier volontaire, prend les choses en main. Et annonce à la jeune femme qu'elle va accoucher dans l'habitacle de son véhicule.

Quelques complications

L'accouchement se fait très rapidement. Dylan constate qu'à sa sortie, le bébé reste bleu.

"Il avait les deux jambes serrées par le cordon. Je l'ai stimulé et il s'est mis à pleurer. Je l'ai placé sur le torse de la mère, et les ai enveloppés dans une couverture de survie" se remémore-t-il auprès de nos confrères.

Faute d'équipement adéquat, il laissera aux secours le soin de s'occuper du cordon ombilical. Le couple et leur nouveau-né, accompagné des secouristes, sera ensuite accompagné en direction de la maternité des Bluets, dans le 11e arrondissement de Paris.

Dylan, le nouveau membre de la famille

Plus d'une semaine après les faits, tout le monde est en bonne santé. Et les quatre protagonistes restent en contact par téléphone. Ils se sont même revus ce mercredi:

"Dylan fait partie de notre famille. Notre fille l'appelle tonton. On souhaite qu'il soit présent tout au long de la vie de Râmzan. C'est grâce à lui que notre bébé est venu au monde" confie Samir, le père du bébé, toujours au Parisien.

"Au début on était paniqués, mais quand j'ai vu son uniforme de gendarme, je me suis dit qu'il allait savoir gérer la situation" admet Samir, qui, comme sa compagne, ne tarit pas d'éloges face au professionnalisme de Dylan. Et comme pour garder à tout jamais un souvenir de cette journée hors-normes, le couple a annoncé vouloir conserver à vie leur DS3, où Râmzan a vu le jour.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles