Être gay à Kaboul: "On prie pour que rien de grave ne nous arrive"

Pour les talibans, être gay "c'est un grand péché" qui mérite la peine de mort, alors "on reste dans nos chambres en priant pour que rien de grave ne nous arrive", témoigne un homosexuel afghan. Yahya says. "If anyone identifies us, our lives will be under threat. We're just inside our rooms, praying nothing bad happens to us."

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles