Comment être bienveillant ?

© Pixabay

La bienveillance est partout : un inconnu qui aide un malvoyant à traverser la route ; un collègue qui s’enquiert du rétablissement de votre enfant malade ; une femme débordée qui prend soin de sa grand-mère… Mais de quoi s’agit-il exactement ? « C’est une disposition favorable envers autrui, accompagnée d’une volonté de passer à l’acte pour faire en sorte qu’il soit heureux, explique Matthieu Ricard, moine bouddhiste (Plaidoyer pour l’altruisme. La Force de la bienveillance, éd. Nil).

Avec la compassion, c’est l’une des deux facettes de l’altruisme. » « Un regard bienveillant met en valeur ce que la personne a de bon, le fait émerger, remarque la psychothérapeute Isabelle Filliozat (Les Autres et moi. Comment développer son intelligence sociale, éd. Marabout). Les humains sont des animaux sociaux qui ne peuvent vivre déconnectés, la bienveillance est donc inscrite en nous. » Et ce, très tôt : entre 6 et 12 mois, les enfants préfèrent ceux qui se conduisent à l’égard d’autrui avec bienveillance.

« Dès 1 an, les enfants manifestent des comportements d’entraide et de coopération, explique Matthieu Ricard. À partir de 14mois, ils expriment de la sollicitude pour une personne en difficulté. Après 18mois, ils tiennent compte des besoins de l’autre : ils lui apportent non pas des objets qu’ils affectionnent, mais ceux dont ils savent qu’ils sont propres à le consoler. » Ce n’est que vers l’âge de 5ans, avec l’éducation, que l’enfant commence à réserver un sort différent à ceux qui ne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment lutter contre la mauvaise haleine ?
D'où viennent les pellicules et comment s'en débarrasser ?
D'où viennent les cernes et comment les atténuer ?
Les poux : d'où viennent-ils et comment s'en débarrasser ?
Comment enlever les poux en un jour ?