"Être élu et professionnel est un avantage", assure Philippe Juvin, médecin et candidat à la primaire de la droite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le médecin hospitalier et maire de La Garenne-Colombes, Philippe Juvin, était l’invité d’Europe Matin mercredi. Le candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle 2022 estime qu'"être élu et professionnel est un avantage". Philippe Juvin a en effet travaillé comme médecin hospitalier au cœur de la crise sanitaire du coronavirus. Il a présenté son projet pour réformer les hôpitaux, en pleine crise sanitaire du coronavirus. "Nous avons un système de santé, nous y mettons beaucoup d’argent mais cet argent ne va pas aux soins, il va en partie à une immense bureaucratie", assure Philippe Juvin. 

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"A l’hôpital, il y a presque autant d’emplois administratifs que de médecins. Je pense qu’une des pistes c’est que la santé soit confiée aux régions", avance le candidat à la primaire de la droite. Avant d’ajouter : "l’expérience montre que quand vous décentralisez de l’Etat central vers les collectivités et les communes, les choses sont mieux faites, mieux adaptées au terrain et finalement les euros qui sont pris dans la poche des Français sont mieux utilisés".

Et pour lui, il y a urgence à donner plus de moyens aux hôpitaux. "Je vois la réalité du terrain. Je n'ai pas besoin de sondages pour connaître ce que pensent et ce que vivent les Français aujourd'hui. Nous avons un système hospitalier qui n'est pas assez dimensionné et qui en plus de ça, est un système qui est incapable d'amortir les chocs", poursuit Ph...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles