« Êtes-vous dans l’opposition ou êtes-vous la béquille d’Emmanuel Macron ? », demande Marine Le Pen aux LR

La présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale, Marine Le Pen, n’a pas mâché ses mots ce jeudi matin sur France 2. La députée est revenue sur les différentes motions de censure qui n’aboutissent pas faute de majorité. Pour elle, Les Républicains « soutiennent » le gouvernement.

Les Républicains semblent être au cœur de toutes les convoitises. D’un côté, le président de la République, Emmanuel Macron, a tendu la main aux députés de droite en les appelant à « une alliance » lors de son discours télévisé du 26 octobre. De l’autre, c’est au tour de Marine Le Pen de réagir à l’attitude des élus Les Républicains (LR). Invitée à l’émission Télématin sur France 2 jeudi, la députée RN a exprimé son ressenti : pour elle, le parti de droite « soutient » le gouvernement. Depuis le 27 octobre, l’Assemblée nationale oscille entre l’usage de l’article 49-3 de la Constitution et les motions de censure dégainées par l’opposition – Rassemblement national et gauche. L’une d’entre elles aurait pu passer si elle avait obtenu les voix des LR. Ce qui ne s’est pas produit ; Les Républicains refusant pour leur part de déposer une motion de censure.

Lire aussi - Assemblée nationale : pourquoi le dépôt d'une motion de censure par les Républicains est improbable

« Une motion de censure est généralement votée par l’opposition »

Sur France 2, Marine Le Pen a aussi rappelé qu’il n’y a jamais eu de « deal » autour de la première motion de censure. Celle-ci avait été déposée par la Nupes et signée par le RN. « Une motion de censure est généralement votée par les oppositions. Venir reprocher aux oppositions de voter ensemble une motion de censure est juste absurde », a-t-elle expliqué sur le plateau de France 2.

Un changement avec le congrès LR ?

Alors que la Première ministre, Él...

Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - Élisabeth Borne: "Le 49.3 permet de conclure un débat, jamais de l'interdire"