"Vous êtes des exilés de l'intérieur": quelle est cette référence de Zemmour dans sa vidéo de candidature?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Roland Jaccard
    Psychanalyste, essayiste et éditeur suisse
  • Éric Zemmour
    Journaliste, écrivain et homme politique français
La vidéo de déclaration de candidature d'Eric Zemmour.  - Thomas SAMSON - AFP
La vidéo de déclaration de candidature d'Eric Zemmour. - Thomas SAMSON - AFP

"Vous êtes des exilés de l'intérieur." Dans la vidéo qui annonce sa candidature, Éric Zemmour a glissé une référence à Roland Jaccard. Cet écrivain, journaliste et psychologue suisse s'est suicidé le 20 septembre dernier à Paris, comme son père et son grand-père avant lui.

En 1975, il a publié le livre L'Exil intérieur: schizoïdie et civilisation dans lequel il estimait que "dans nos sociétés modernes, l’autre est réduit à une pure fonction instrumentale ; nous le côtoyons, mais nous ne le rencontrons jamais. Nous vivons socialement dans une sorte de vaste coït interrompu".

"Pour que la société soit saine, il faut que celui qui la conteste soit fou", or notre société "a les fous qu'elle mérite" et produit des être "éteints", fustigeait l'écrivain.

"Je n'ai jamais caché ma sympathie pour Zemmour"

C'est à cet essayiste que le candidat à la présidentielle fait référence dans sa vidéo, sur fond de septième symphonie de Beethoven. Et pour cause. Le 16 septembre, Roland Jaccard a écrit un ultime billet sur son blog.

Et il y évoquait le polémiste d'extrême droite. "Je n'ai jamais caché ma sympathie pour Éric Zemmour", écrivait-il inquiet que ses "efforts à relever la France du pétrin où elle se trouve" ne soient "voués à l'échec".

Le "déclin français"

"J’ai bien peur que le dernier mot ne revienne à Cyril Hanouna et non à cette civilisation qui eut son heure de grandeur et à laquelle Zemmour croit encore", ajoutait l'ancien psychologue.

Dans ce dernier écrit, Roland Jaccard a aussi évoqué le "déclin français", une expression chère à Éric Zemmour, et exprimé son "admiration" envers le candidat à l'élection présidentielle, quoique mâtinée de pessimisme.

Un soutien post-mortem

"Vous êtes des exilés de l'intérieur. Longtemps, vous avez cru être le seul à voir, à entendre, à penser, à craindre (...) et puis vous avez compris que votre sentiment de dépossession était partagé par tous", a déclaré le candidat d'extrême droite.

En prononçant ces mots, Éric Zemmour a lancé un dernier hommage à Roland Jaccard et s'est réapproprié son soutien par-delà la mort.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles