Comment éviter la somnolence au volant ? Une solution qui marche

La fatigue ou la somnolence au volant ont été responsables d'environ un quart des accidents mortels sur l'autoroute entre 2015 et 2019, selon l'Association Prévention Routière.

Cet état intermédiaire entre la veille et le sommeil se manifeste à travers des signes faciles à reconnaître : on a du mal à se concentrer sur la route, on a les paupières lourdes et les yeux qui piquent, on baille fréquemment, on a les jambes engourdies, on a mal à la nuque, aux épaules, au dos... Les heures les plus à risque sont : entre 2 heures et 5 heures du matin (en pleine nuit), et entre 13 heures et 15 heures (après le déjeuner).

Pour éviter la somnolence au volant, on peut adopter quelques réflexes simples : prendre la route après une bonne nuit de sommeil, s'installer confortablement dans son siège, ne pas conduire le ventre vide, ne pas conduire après un repas trop copieux et/ou alcoolisé...

Contre la somnolence au volant, des podcasts ou de la musique

L'association propose une autre astuce : écouter de la musique ou un podcast. Les experts ont réalisé une étude avec 97 volontaires de différents âges, évalués sur un simulateur de conduite. Résultat : au bout d'1 heure 30 de conduite, 50 % des participants du groupe soumis au bruit normal de la voiture (c'est-à-dire : sans musique) ont atteint au moins une fois un niveau de somnolence extrême. En revanche, "seulement" 18 % des volontaires écoutant une playlist choisie ont somnolé : cette proportion est même descendue (...)

Lire la suite sur Topsante.com

CHIFFRES COVID. Ce lundi 1er août 2022 : cas, les infos en direct
Bobos de l'été : 15 remèdes naturels qui ont fait leurs preuves
Le virus à l'origine des boutons de fièvre aurait 5000 ans
Vieillissement : voici la quantité d’alcool hebdomadaire à ne pas dépasser pour préserver son ADN
Variole du singe : symptômes, transmission, incubation, nombre de cas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles