Pour éviter de prendre la voiture, les Allemands misent sur l'abonnement de train à 9 euros

© ROBERTO PFEIL / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP

L'inflation ne touche pas que la France , elle galope dans toute l'Europe. Crise climatique , crise en Ukraine ... Les raisons sont multiples et tous les secteurs sont touchés. En Allemagne , l'État a choisi de donner un coup de pouce face à la flambée des prix des carburants, en proposant un abonnement de train mensuel vendu au prix de 9 euros, pendant trois mois. Et en ce week-end prolongé, les gares étaient bondées. Munis de leurs vélos, de leur valise ou simplement de leur sac à dos, des dizaines de personnes se pressent en gare de Fribourg pour monter dans le train, direction Bâle.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Toutes ont en main le fameux ticket à 9 euros. "Normalement, l'aller coûte autour de 5 euros", raconte Johanna. "Le retour aussi, donc c'est déjà rentable." Comme elle, ils sont plus de sept millions d'Allemands à s'être laissé convaincre. Pascal, lui, compte l'utiliser pour ses trajets domicile/travail, alors que jusque-là, ça n'était pas dans ses habitudes : "J'avoue que jusqu'à maintenant, j'allais au boulot en voiture, mais désormais, c'est terminé : je vais prendre les transports en commun."

>> LIRE AUSSI - Hausse des salaires, aides... Comment nos voisins européens réagissent face à l'inflation

2,5 milliards d'euros engagés par l'État

Il n'est pas le seul. À Stuttgart, le réseau de transport de la ville confirme que le nombre de passagers dans les tramways a augmenté depuis le lancement de...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles