Comment éviter de dire n'importe quoi quand quelqu’un meurt

Sophie Keats
Comment éviter de dire n'importe quoi quand quelqu’un meurt.

Mon père, Robert Keats, est mort de la maladie de Charcot en avril. Il avait 62 ans. J'en avais 26. Je terminais laborieusement ma formation d'enseignante dans le secondaire et je n'étais absolument pas préparée à ce qui allait frapper ma famille. Le deuil fait bien plus souffrir que n'importe quelle douleur physique, et les semaines et les mois qui ont suivi le décès de mon père ne sont plus qu'un méli-mélo de conversations atrocement difficiles et souvent improductives.

Pour nous aider, mon père avait anticipé au mieux sa propre mort (et consacré un livre au sujet, How to Die Well Without God. Allez y jeter un œil) et organisé une partie de ses funérailles, ce qui nous a épargné pas mal de stress. Au moment de son enterrement et dans les semaines qui ont suivi, ma mère, ma sœur et moi nous sommes raconté les trucs maladroits, déplacés et même complètement tarés que les gens nous avaient dits depuis la mort de papa. Suite à quoi nous avons commencé à noter dans un coin de notre tête les choses les plus scandaleuses qu'on dit pour "réconforter" une personne en deuil. Je me suis mise à dresser une liste des choses à dire dans une telle situation. Surtout une liste des choses à ne PAS dire, d'ailleurs (ce qui est malheureusement plus souvent le cas).

Voilà le résultat.

Je suis un peu déçue d'avoir besoin de rédiger ce guide pratique pour éviter que les gens se comportent comme des gros cons, mais j'espère qu'il pourra aider ceux qui ont récemment connu un deuil, ou ceux qui essaient de réconforter une personne ayant perdu un être cher. J'ai aussi le sentiment que dire ce qu'il ne faut PAS faire à quelqu'un, c'est un peu comme lui dire de ne pas regarder en bas (il n'a qu'une envie, c'est de le faire). Mais garder cette liste à l'esprit peut s'avérer utile quand on se retrouve dans une situation délicate, suite à un décès. Avec un peu de chance, elle encouragera les gens à réfléchir et agir concrètement, avec empathie et bienveillance.

Vous avez envie de raconter votre...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post