Comment éviter d'avoir la gueule de bois du Nouvel An ?

·1 min de lecture

Cette année, le Réveillon du 31 décembre ne sera pas comme les autres. Beaucoup vont rester chez eux à cause du couvre-feu qui s'appliquera de 20h à 6h du matin, pour éviter la propagation du coronavirus. Néanmoins, chez vous ou par petits groupes de six personnes, vous allez peut être forcer un peu sur l'alcool. Le docteur Jimmy Mohamed vous explique sur Europe 1 comment éviter la fameuse gueule de bois des lendemains de soirées arrosées. 

"Je n'aime pas trop l'expression "gueule de bois" car elle a un côté sympa. Or, la "gueule de bois" est simplement une intoxication alcoolique. C'est la réaction de votre corps à une forme d'empoisonnement. Donc, pour ne pas avoir de "gueule de bois", il faut déjà maîtriser sa consommation d'alcool.

Alterner un verre d'alcool et un verre d'eau

Si malgré tout, en lendemain d'un réveillon respectueux des gestes barrières évidemment, vous avez des maux de tête insupportables, c'est lié à la déshydratation. L'alcool bloque l'effet de l'hormone anti-diurétique, qui, en temps normal, vous empêche d'uriner.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Si l'on boit de l'alcool, on a tendance à beaucoup aller faire pipi. Ce sont vos reins, qui cherchent à éliminer l'alcool. Par conséquent, vous allez perdre beaucoup d'eau. Il existe un repère : pour 4 verres de vin, vous perdez un litre d'eau dans le corps. Il va alors falloir boire de l'eau pour compenser cela. Je vous conseille d'alterner un verre d'alcool avec un verre d'eau...


Lire la suite sur Europe1