Les évacuations se poursuivent à l'aéroport de Kaboul

·4 min de lecture

Un pont aérien mobilise depuis dimanche des avions du monde entier pour évacuer des diplomates, d'autres étrangers et des Afghans de l'aéroport de Kaboul, dont les abords sont étroitement contrôlés par les talibans.

Les Etats-Unis, qui prévoient d'évacuer plus de 30.000 Américains et civils afghans via leurs bases au Koweït et au Qatar, ont déjà acheminé plus de 7.000 personnes depuis le début des opérations d'évacuation le 14 août.

Au total, près de 12.000 personnes ont été évacuées par les Etats-Unis depuis la fin juillet. Parmi eux, des citoyens américains, des membres de l'ambassade américaine, et des Afghans ayant travaillé pour les Etats-Unis.

- "A vos risques et périls" -

Un pilote militaire tchèque de retour de Kaboul a décrit les conditions difficiles des rotations aériennes avec l'Afghanistan, sans véritable contrôle aérien, sans approvisionnement possible en kérosène sur place et avec des décollages périlleux.

Au milieu d'un fort trafic au-dessus de Kaboul, "nous devions garder nos distances en l'air et atterrir l'un derrière l'autre. Nous cherchions des fréquences pour communiquer les uns avec les autres", a expliqué le "commandant MM".

Le système provisoire de contrôle aérien à Kaboul était à peine audible et les décisions laissées à la responsabilité de l'équipage, les contrôleurs se contentant de donner des informations, chacune ponctuée d'un "à vos risques et périls".

- Rotations de deux avions canadiens -

Deux avions militaires canadiens, reconfigurés pour transporter un maximum de personnes, vont effectuer des rotations en direction de Kaboul pour rapatrier des citoyens canadiens, des résidents permanents et des ressortissants afghans, a indiqué jeudi soir la Défense nationale.

Le gouvernement canadien a confirmé que du personnel militaire était arrivé à Kaboul pour coordonner les efforts d'évacuation avec les Etats-Unis et ses alliés.

"Maintenant que l'aéroport est repassé sous contrôle américain et international, nous sommes en mesure d'envoyer régulièrement des avions militaires canadiens pour transporter des gens hors" d'Afghanistan, a affirmé le Premier ministre Justin Trudeau.

"Le défi, c'est que les gens ont énormément de difficultés à se rendre à l'aéroport parce que les talibans sont en train de bloquer l'accès", a relevé M. Trudeau lors d'une conférence de presse.

- 103 personnes en route vers l'Italie -

103 personnes ont décollé à bord d'un avion de transport militaire C130J de Kaboul vers le Koweït, où elles seront transportées vers l'Italie, a indiqué vendredi le ministère italien de la Défense.

104 autres Afghans, évacués jeudi, doivent arriver du Koweit à l'aéroport de Rome à bord d'un avion charter mis à disposition par l'association italienne à but non lucratif Nove Onlus, a-t-il indiqué.

Le ministère a déclaré que depuis juin, environ 900 Afghans ont été évacués du pays, dont environ 800 transférés en Italie.

- L'Autriche évacue deux ressortissants -

L'Autriche a réussi à évacuer deux de ses ressortissants, tandis que 85 autres Autrichiens et Afghans résidant en Autriche et cherchant à être évacués restent bloqués en Afghanistan, selon le ministère des Affaires étrangères.

L'Autriche compte pour l'instant sur les avions d'autres pays pour évacuer ses ressortissants.

- La Roumanie évacue quatre personnes -

Un avion roumain Hercules C-130 a réussi à évacuer quatre personnes - un Roumain, un Bulgare, un Britannique et un Américain - d'Afghanistan vers Islamabad dans la nuit de jeudi à vendredi, selon le ministère des Affaires étrangères.

Quatorze autres Roumains sont en sécurité à l'aéroport, en attente d'évacuation. Un Roumain a déjà été évacué en début de semaine.

- Une centaine de personnes attendent un vol vers la Pologne -

130 personnes évacuées d'Afghanistan sont arrivées en Pologne et une centaine attendent sur le tarmac de Kaboul le prochain vol, qui devrait arriver en Pologne dans la nuit de vendredi, a indiqué un représentant du gouvernement vendredi sur la chaîne de télévision publique TVP.

Tous les citoyens polonais qui ont contacté le ministère des Affaires étrangères ont été évacués. Un vol avec plusieurs dizaines de personnes a atterri en Pologne dans la nuit de jeudi à vendredi, avec à bord des Afghans qui avaient travaillé avec la Pologne et ses alliés, ainsi qu'un journaliste polonais.

- 110 personnes évacuées par l'Espagne -

Un deuxième avion militaire espagnol a quitté Kaboul vendredi vers 4h30 GMT pour Dubai avec 110 personnes, principalement des collaborateurs afghans de l'ambassade d'Espagne et leurs familles. Tous les ressortissants espagnols ont déjà été rapatriés, a annoncé le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares.

- 52 Kenyans évacués -

L'ambassade du Kenya à Pékin a établi que 12 Kenyans qui travaillaient pour des entrepreneurs privés ont été évacués mercredi vers Birmingham au Royaume-Uni.

Un autre groupe de 40 Kenyans a été évacué mercredi vers le Kazakhstan. Les missions kenyanes dans la région cherchent à contacter les Kenyans employés par des entreprises privées.

burs-cac/sba

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles