Les évacuations par l'armée française en Afghanistan prendront fin ce vendredi

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dernières heures pour pouvoir quitter l'Afghanistan par le biais d'un avion français. L'opération française actuelle en Afghanistan s'achèvera totalement vendredi soir, échéance après laquelle "on ne peut plus procéder aux évacuations à partir de l'aéroport de Kaboul", a annoncé jeudi le Premier ministre français Jean Castex. Cette date-butoir est "imposée par les Américains" dont le dispositif, essentiel à la sécurité de l'aéroport, se retirera définitivement le 31 août, a précisé à l'AFP une source gouvernementale.

Comme annoncé mardi par le ministère des Affaires étrangères, les évacuations de populations afghanes s'effectueront donc jusqu'à jeudi soir voire vendredi matin. "La France fera le maximum pour maintenir le plus longtemps possible ce dispositif", dont la fin précèdera de "quelques heures" le départ des militaires et services de l'ambassade à la manœuvre sur place, assure cette même source gouvernementale.

Invité de RTL, M. Castex a rappelé jeudi qu'"autour de 2.500" personnes avaient été évacuées depuis la prise de Kaboul par les Talibans le 15 août, comprenant des ressortissants français mais surtout des "Afghans qui ont apporté, à un titre ou à un autre, leur concours à l'armée, etc, et des familles, des artistes, des journalistes..."

Jeudi, Londres a averti que la menace terroriste contre l'aéroport était "très sérieuse" et "imminente", sans pour autant suspendre les opérations. De leur côté, les Pays-Bas ont annoncé devoir interrompre leurs vols, sur demande (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ouzbékistan, Tadjikistan... les pays proches de l'Afghanistan auxquels la Russie va livrer des armes
Pass sanitaire dans les centres commerciaux : les avocats victorieux des Yvelines s’attaquent à toute l’Île-de-France
Foot en streaming, IPTV… la loi anti-piratage n’est pas près d’être appliquée
Covid-19 : la date de la 3e dose de vaccin dans les Ehpad est fixée
Sarthe : 200 personnes vaccinées rappelées après une erreur dans les injections

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles