Évacuation des camps de migrants à Paris : l'association Utopia 56 dénonce "une opération de com" du gouvernement

franceinfo

Yann Manzi, fondateur de l’association Utopia 56 a dénoncé sur franceinfo jeudi 7 novembre "une opération de com" du gouvernement qui sert, selon lui, "la soupe à l'électorat du Rassemblement national". L'évacuation dans la matinée de deux campements de migrants, porte de la Chapelle près du périphérique parisien, a permis la mise à l'abri de 1 606 femmes et hommes dans 15 gymnases de la région parisienne, selon la préfecture. Les ONG et associations étaient présentes lors de ce démantelement.

franceinfo : Comment s'est déroulée l'évacution ?

Yann Manzi : On peut dire que ça a été relativement calme. Pour la énième fois, je crois que c'est le 59ème ou le 90ème démantèlement à Paris, je ne sais plus très bien compter. Ces gens sont encore partis dans des gymnases sans solution pérenne pour l'instant. On va bien sûr nous assurer que les familles, les femmes, les enfants qui sont sur les trottoirs de Paris depuis des mois vont être réellement pris en charge. On attend de voir la réalité de ce qui va se passer par la suite, c'est-à-dire la fermeté du gouvernement, le combat qui s'engage auprès de tous ces sans-papiers, auprès de tous ces gens qui sont sur notre territoire et qui sont laissés totalement à l'abandon.

Des migrants ont-ils pris (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi