Les événements astronomiques à ne pas manquer en 2022

·2 min de lecture

Pour les observateurs de la voûte céleste, qu'ils soient amateurs ou professionnels, 2022 devrait se montrer aussi intéressante que l'année précédente. Le calendrier sera ainsi rythmé par plusieurs dates, durant lesquelles des évènements astronomiques tels que deux éclipses solaires partielles, deux éclipses de Lune, les habituelles pluies de météores ou encore l'opposition de planètes telles que Jupiter, Mars ou Neptune avec la Terre, les rendant ainsi plus facilement observables.

Photographie de l'éclipse totale visible depuis l'Antarctique. © Petr Horálek, ESO, Ambassador, Inst. of Physics in Opava
Photographie de l'éclipse totale visible depuis l'Antarctique. © Petr Horálek, ESO, Ambassador, Inst. of Physics in Opava

D'importantes pluies de météores

Nul besoin d'être à 1,5 million de kilomètres de la Terre pour profiter des merveilles du cosmos. Entre le 1er et le 5 janvier 2022, les observateurs les plus zélés pourront admirer la pluie de météores dite des Quadrantides, avec une soixantaine de bolides fendant l'atmosphère par heure en moyenne. Les Êta Aquarides, se déroulant les 6 et 7 mai 2022 et observables dans l'hémisphère nord, auront une intensité similaire aux Quadrantides, avec des pics culminant à une soixantaine de chutes par heure.

Deux autres pluies de météorites majeures seront visibles : les Perséides, dans les nuits du 12 et 13 août, ainsi que les Géminides, le 13 et 14 décembre, dont le pic d'activité pourrait atteindre 120 chutes par heure !

2022, l'année des éclipses

Le 30 avril, une éclipse solaire partielle obscurcira le ciel d'Argentine. Quelques semaines plus tard, le 16 mai, les astronomes dans l'hémisphère nord assisteront à une éclipse totale de Lune. Elle sera visible dans la partie la plus occidentale de l'Europe. Une seconde éclipse partielle de Soleil se produira le 25 octobre depuis le centre de la Russie : notre étoile s'assombrira alors sur 80 % de sa surface. Quant à la Lune, elle passera de nouveau dans l'ombre de la Terre le 8 novembre. Malheureusement, cette seconde éclipse totale de Lune ne sera pas visible en Europe, mais exclusivement à l'est...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles