#Étudiantspasinfluenceurs: l'émission de Gabriel Attal sur Twitch taclée par les jeunes

Ambre Lepoivre
·3 min de lecture

Pour le premier épisode de #SansFiltre, le porte-parole du gouvernement a invité des influenceurs à discuter de la politique du gouvernement. Le format et certains propos ont été largement décriés.

"Pour parler de la situation des étudiants vous invitez des Youtubeurs..." Le premier épisode de #Sansfiltre, l'émission mensuelle lancée par Gabriel Attal mercredi soir en direct depuis l'Elysée sur la plateforme Twitch, est resté une énigme pour de nombreux internautes. Censée donner aux jeunes un éclairage sur la politique du gouvernement, l'émission a plutôt suscité l'agacement, notamment en raison du choix des intervenants: des influenceurs.

EnjoyPhoenix, Fabian, Elise&Julia ou encore Malek Délégué ont certes mis Gabriel Attal face aux difficultés rencontrées par les étudiants depuis le début de la crise sanitaire. "Les jeunes crèvent la dalle", les "étudiants sont en galère", en "dépression", redoutent des "diplômes en carton", lui ont-ils lancé à tour de rôle. Mais leur légitimité à discuter de ce sujet sensible est remise en question.

"Toujours plus loin dans l'indécence"

"Frôler le burn-out et la dépression, avoir des troubles anxieux... et apprendre sur Twitter que l'on est représentés par des jeunes riches non-étudiants, qui ne connaissent strictement rien de nos vies actuelles. Toujours plus loin dans l'indécence...", s'est agacée une internaute.

#Étudiantspasinfluenceurs: l'émission de Gabriel Attal sur Twitch taclée par les jeunes
#Étudiantspasinfluenceurs: l'émission de Gabriel Attal sur Twitch taclée par les jeunes

"Qu'un porte-parole du gouvernement puisse penser qu'inviter 3 influenceurs sur Twitch suffise à endormir la jeunesse, c'est vraiment qu'il vous prend pour des idiots", a renchéri l'économiste Thomas Porcher, rebondissant sur un autre tweet:

"On travaille 12h par jour sur un écran et on doit passer nos exams en présentiel pour que enjoyphoenix, déscolarisée depuis 2012, parle en notre nom", déplore-t-on après que la youtubeuse Enjoyphoenix a dénoncé "le taux de triche" dans les examens universitaires.... Ce qui a mis le feu aux poudres.

#Étudiantspasinfluenceurs: l'émission de Gabriel Attal sur Twitch taclée par les jeunes
#Étudiantspasinfluenceurs: l'émission de Gabriel Attal sur Twitch taclée par les jeunes

Déconnecté de la réalité

Sous le hasthag "EtudiantsPasInfluenceurs", la contestation a été largement reprise sur Twitter, arrivant même ce samedi en tête des tendances. L'un des tweets les plus populaires est celui d'une militante de la France insoumise, Julie Garnier, qui souligne, elle aussi, une stratégie de communication du gouvernement déconnectée de la réalité vécue par les étudiants.

"Je vous présente 2 #etudiantspasinfluenceurs de Paris et Evry. Le jour ils sont derrière leurs cours zoom. Le soir dans leur chambre de 9m2. Et le week-end, ils font des collectes pour qu'eux et tous leurs camarades puissent remplir un peu le frigo", écrit-elle.

#Étudiantspasinfluenceurs: l'émission de Gabriel Attal sur Twitch taclée par les jeunes
#Étudiantspasinfluenceurs: l'émission de Gabriel Attal sur Twitch taclée par les jeunes

Taclé, le gouvernement a réagi à la vindicte en affirmant que "le thème de la première édition était la crise sanitaire, sans davantage de précisions pour garantir la spontanéité des échanges. Après des discussions sur le vaccin ou le couvre-feu, une large partie du débat a porté la situation des jeunes et des étudiants dans la crise, précisément car les invités ont fait remonter des interpellations sur le sujet venant de leurs abonnés ou de personnes suivant l’émission en direct à travers le chat", explique l'entourage de Gabriel Attal au Huffington post. Reste à savoir si l'épisode du mois prochain sera mieux accueilli.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :