Étudiants : travailler, un obstacle ou une chance ?

France 2


Travailler toute l'année pour payer ses études, c'est bien mais attention à ne pas travailler trop. Ce numéro d'équilibriste, un étudiant sur 5 y est confronté. Peut-on travailler sans mettre en danger ses études ? Trois jours par semaine, cette étudiante en biologie sert des crêpes dans un restaurant parisien. Pour 24 heures hebdomadaires, Zoé touche 750 euros par mois auxquels s'ajoutent quelques centaines d'euros de pourboire.

10% des étudiants exercent un emploi à l'année

Au premier semestre, Zoé a flirté avec le danger. Trop d'heures à la crêperie, résultat : elle a loupé ses examens. Pour sauver son année, elle a renoncé à 6 heures de travail hebdomadaires. Comme Zoé, 10 % des étudiants exercent un emploi à l'année. À partir de combien d'heures met-on ses études en danger ? Un étudiant sur 10 est confronté à ce risque. Chaque année, ce professeur d'économie voit des jeunes déserter les cours. 22 000 étudiants travaillent tout au long de l'année en France, pour un salaire moyen de 740 euros par mois

Retrouvez cet article sur Francetv info

École : polémique sur un long trimestre
VIDEO. La nouvelle doyenne de l'humanité est jamaïcaine
Route Centre-Europe Atlantique : enfin les travaux
Appel à témoignages : vous êtes lectrice de littérature érotique ? Racontez-nous
Présidentielle : Marine Le Pen durcit le ton au Zénith de Paris

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages