Un étudiant s’est suicidé ce matin sur le campus de l’école de commerce Kedge

Bordas, Wally
L’école précise qu’elle a immédiatement mis en place une cellule psychologique tenue par le Samu. / Kedge BS

De nombreux étudiants auraient assisté à la scène. Une cellule psychologique a été mise en place.

C’est la stupeur sur le campus de Kedge Bordeaux. Ce mercredi 4 décembre, un étudiant de 19 ans s’est suicidé au sein de la grande école de commerce située à Talence (Gironde). Selon plusieurs sources, le jeune homme se serait défenestré en sautant du sixième étage. De nombreux étudiants auraient assisté à la scène.

Contactée par Le Figaro, l’école précise que les secours ainsi que la police sont rapidement arrivés sur place, mais que l’étudiant n’a «malheureusement pas pu être sauvé». «C’est une terrible tragédie et nous sommes tous bouleversés. Nos premières pensées vont évidemment à sa famille et à ses amis», précise Xavier Lorenzo, directeur commercial de l’école.

L’école précise qu’elle a immédiatement mis en place une cellule psychologique tenue par le Samu. Une cellule de crise téléphonique pour un accompagnement psychologique est également mise en place par Psya joignable au +0 800 000 382.

L’étudiant avait bénéficié d’un suivi psychologique

Les cours sont suspendus cet après-midi sur le campus et une enquête a été ouverte. Selon nos informations, l’étudiant, qui était en deuxième année du programme EBP, avait bénéficié d’un suivi psychologique.

» LIRE AUSSI - «La précarité tue»: les étudiants manifestent dans plusieurs villes de France

Ce tragique événement survient alors qu’il y a quelques jours, deux jeunes se sont immolés dans deux établissements différents en France: le premier devant le Crous de Lyon et le second dans un lycée à Villemomble (Seine-Saint-Denis). «Nous ne sommes absolument pas dans le même contexte que celui de l’étudiant qui s’est immolé à Lyon , précise Xavier Lorenzo. Notre élève n’était pas quelqu’un qui avait des difficultés économiques, la piste de la précarité étudiante a donc été écartée», ajoute-t-il.

À voir aussi - Bordeaux: un étudiant se suicide sur le campus d’une école de commerce




Retrouvez cet article sur Figaro.fr

En Seine-Saint-Denis, une élève de 18 ans s’immole par le feu et se jette d’un étage 
«Elle nous avait prévenus»: Onde de choc devant le lycée de l’adolescente immolée 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Etudiant